Préparez-vous aux bonnes résolutions de nouvelle année

C’est bientôt l’heure des vœux et de nouvelles espérances font surfaces. Mais avant de se lancer dans de nouvelles résolutions, je croix qu’il est temps de commencer par faire un bilan de l’année qui se termine.

Qu’en est-il des bonnes résolutions de l’année dernière

Il s’agit là simplement de regarder comment s’est passé cette année et prendre la mesure des résultats. Il est clair que si on s’attendait à d’autres résultats c’est que les actions posées n’étaient pas adaptées. C’est important parce que si on s’apprête à faire les mêmes actions, il ne faudra pas s’étonner qu’à la fin de l’année prochaine les résultats ne soient pas encore ceux escomptés.

Tout le monde peut prendre des bonnes résolutions

Un de mes amis, crayon de son état, a pris quelques bonnes résolutions pour la prochaine nouvelle année. Tous ou presque nous profitons de cette période pour prendre au moins une bonne résolution. Celles de mon ami le crayon m’ont inspiré, alors j’ai voulu les partager avec vous ! Elles sont pleines de bon sens. Je vous propose de les apprécier et pourquoi pas d’en faire votre à votre tour. Cela va bien dans votre désir de développement personnel.

Première bonne résolution

Première bonne résolution

J’accepte d’être tenu par la main d’un autre ! Les histoires ne sont pas pour moi, elles sont pour les autres et moi, crayon, je ne suis rien si je ne suis pas tenu par la main d’un autre. C’est un peu l’idée d’avoir un coach, de se mettre dans un environnement qui va élever nos standards, pour s’ouvrir à d’autres idées, à d’autres façons de penser et de vivre, de comprendre que l’on peut repousser ses limites.

Seconde bonne résolution

Seconde bonne résolution

J’accepte être taillé de temps en temps ! C’est douloureux et pénible mais c’est aussi la seule façon de m’améliorer. C’est ainsi que je deviendrai plus pointu, plus précis. Ce sont les épreuves qui forgent le caractère. Il n’y a pas grand chose à gagner à rester dans sa zone de confort. Comme le diamant se façonne en étant confronté à des disques de sa propre espèce, l’Homme se façonne « s’affrontant » à sa propre espèce et à lui-même.

Troisième bonne résolution

Troisième bonne résolution

J’accepte de faire des erreurs. Celui qui n’a jamais fait d’erreur n’a jamais rien fait. Je vais user de tous mes talents. Des erreurs je vais en faire mais je pourrai les corriger. Faire une erreur n’est rien. Thomas Edisson aimait dire qu’il avait trouvé 999 façons de ne pas créer l’ampoule électrique. Il s’y est repris à 1000 fois pour réussir enfin à réaliser son objectif. Le drame de la vie c’est que certains essaient une fois ou deux, se disent « ça ne marche pas » et abandonnent trop tôt. Dommage.

Quatrième bonne résolution

Quatrième bonne résolution

Peut-être la règle la plus importante. Moi je suis La Mine et je me suis entouré de bois qui me protège. La Mine c’est mon intérieur et c’est mon intérieur qui est important. Je me protège d’un environnement trop abrasif ! Aujourd’hui il y a tellement de média pour nous influencer. Bien sûr il y a notre environnement proche, nos parents, amis, collègues, etc, mais il y en a tellement d’autres plus subtils comme la télévision, la radio, les journaux. Vous-même pourrez m’en citer d’autres. La question à se poser est celle-ci : « est-ce que tout ce que j’entends, vois et lis est bon pour moi ? » J’aimerai avoir votre réponse et vos idées à ce propos.

Cinquième bonne résolution

Cinquième bonne résolution

Quelque soit le support,  je dois continuer à écrire. C’est en écrivant encore et encore que je vais m’améliorer. L’Homme a évolué en faisant des plans. Pendant des siècles j’ai été son meilleur allié. A chacun sa mission. Quelle est ma mission ? Qu’est-ce que je veux vraiment ? Dès que nous avons une réponse à ces 2 questions, nous devons nous mettre en actions, nous y engager et ne jamais abandonner.


Je vous souhaite la réalisation de vos bonnes résolutions.

Régis

PS : Si ce texte vous inspire, je vous en prie, exprimez-vous en commentaire.

P.P.S. :  Vous trouvez ce texte intéressant ? Partagez-le avec vos amis Facebook en cliquant sur Partagez ci-dessous.

Une réflexion au sujet de « Préparez-vous aux bonnes résolutions de nouvelle année »


  1. article très original et très à propos …le crayon et moi avons les mêmes desseins…

    1/ Nous sommes complémentaires les uns des autres, nul ne peut avancer seul quand bien même il serait parfait parce qu’alors il se stabiliserait au lieu de progresser et après la stabilisation arrive le déclin, la mort en tout genre !
    Nous sommes nés pour nous unir à autrui pour nous développer et évoluer !

    2/ Pour se propulser, il faut se confronter à soi-même, savoir se regarder et ne pas être dans le déni. Il faut être ouvert d’esprit pour analyser si une nouvelle donne qui veut nous être enseigné peut nous être constructive avant de la réfuter parce qu’elle n’est pas notre. On ne devrait refuser que les valeurs stériles et périlleuses qui ne sont pas les nôtres. Au cas où elles sont constructives on devrait les intégrer malgré tout car on a plus à y gagner qu’à y perdre.

    3/ Faire des erreurs est ma problématique car je ne me l’autorise peu en bonne perfectionniste que je suis et c’est regrettable.

    4/ J’ai appris à me tenir éloigner des sources anxiogène comme les informations … avez-vous vu à quel point les journalistes ont ce plaisir sadique de faire l’inventaire de ce qui ne va pas dans le monde au lieu de dire tout ce qui va ??? On nous programme à notre insu à être triste et angoissée et après la sécu s’étonne d’être en déficit ou d’avoir en France le plus de déprimés ??? Faudrait qu’ils assument ce qu’ils sèment …

    5/ Continuer à écrire ? Oui parce que les mots s’envolent quand les écris restent ! Mes écrits resteront quand je serais morte … mon expérience aussi petite soit-elle peut servir à un plus petit que moi et même après ma mort dans 50 ans elle aidera peut-être encore.
    Mais avant d’aider quiconque c’est moi qu’elle aide car écrire libère des choses qu’on n’arrive pas à dire à voix haute ou dont on n’a conscience qu’en les écrivant …

Répondre à nj Le Déclic Annuler la réponse.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *